Author: hassantabar

Farâmarz Pâyvar (1932-2009)

C’est en 1949, trois ans après la disparition de Somâ’i, que Pâyvar (1932-2009) devint l’élève de Sabâ. Il devint vite un collègue précieux pour Sabâ qui a publia en collaboration avec lui quatre recueils de notations du radif pour le…

Les répertoires 3/3

 À l’époque, je pensais  qu’une transcription aurait pu m’aider, car mon professeur ne me laissait pas enregistrer le cours. Ma seule source pour ce radif, en tant que support sonore, était l’enregistrement de Nur Ali Khân Borumand, interprété au târ,…

LES REPERTOIRES 2/3

Le radif de Mirzâ Abdollâh est l’un des plus anciens ; il est difficile d’en connaître l’origine. Ce répertoire était destiné aux joueurs de târ et de setâr, mais des grands joueurs de santur comme « Mohammad Sâdeq Khân, Somâ…

Les répertoires 1/3

On fait habituellement l’hypothèse que le système de dastgâh est né à l’époque des Safavids et qu’il mûri lentement pour se finaliser durant le règne de Nâser od-Din Shâh (1848-1896) grâce à la famille Farâhâni et surtout Ali Akbar (décédé…

Ali Naqi Vaziri

Ali Naqi Vaziri (1887-1979) ; l’itinéraire et l’expérience de ce musicien sont absolument uniques ; son attitude va révolutionner le monde musical, puisqu’il fut le premier musicien à refuser de jouer chez les gens, riches ou puissants et qu’il était…

Ensemble Tarab d’Iran

L’ensemble Tarab d’Iran s’est formé à l’initiative d’Hassan Tabar , en 2009, avec le concours d’artistes vivant en Iran. Ce vaste ensemble se compose aujourd’hui de musiciens iraniens aussi bien établis en France qu’en Iran. Il se propose de présenter…

amaleh-ye-tarab et motreb

Deux expressions importantes à comprendre pour ce qui concerne le statut social du musicien, à l’époque des Qâjar (1786-1925), mais difficilement traduisibles dans une autre langue. amaleh-ye-tarab veut dire mot à mot ‘’ouvrier du plaisir’’ mais pourrait se traduire dans…

Aref Qazvini (1880-1933)

Né est à Qazvin (Iran) en 1880, mort le 21 janvier 1933. Il commença par étudier le chant religieux vers l’âge de treize ans. Il était chanteur et poète puis devint compositeur de tasnif (chanson) ; on l’a surnommé ‘’le…

L’école de musique

La première école de musique vit le jour à l’époque de Nâser Ol-Din Shâh (1831-1896), en relation avec l’école militaire et l’école Polytechnique Dâr ol-Fonnûn (1851) sous le nom d’école de musique militaire. Après son voyage en Europe en 1856,…

Formes musicales

Le terme chahâr’mezrâb (traduction littérale : quatre frappes) a pour origine une mélodie que les maîtres jouaient sur le târ ; le musicien commençait cette mélodie par quatre frappes particulières ; les deux premières touchaient les cordes blanches (aiguës) de…

Sociomusicologie

Hassan Tabar est un praticien du santur depuis l’âge de dix-sept ans. Il n’est pas qu’un praticien, également un épistémologue de son art. Pour entreprendre ce travail, il s’est mis modestement durant de longues années à l’écoute (en bénéficiant de…