Miczaf

Tympanon : le nom miczaf dérive de l’araméen, qui lui-même provient du grec. 

Les yanggûm conservés en Corée (photo couleur Chang Sa-hun) ressemblent en de nombreux points aux tympanons des Flandres présents dans l’ouvrage de Hubert Boone (n° 15 et 16), datés probablement du xviie ou du xviiie siècle, plus encore qu’aux salteri italiens de fabrication allemande du xviiie siècle, en particulier la forme des deux barres de chevalets ; en revanche, les instruments coréens ne portent pas de rosaces. 

L’instrument chinois est peut-être du xviiie siècle, en bois laqué rouge, aux angles arrondis, et comporte 2 ouïes en rosace, 2 chevalets et 36 cordes. De même, les tympanons des premières illustrations en Chine comportent deux ouïes. 

Image: yanggûn, Corée,

Leave a Reply