Comment choisir le premier et le bon santur ?

photo by M.Nasri

Si nous voulons acheter un bon instrument, en général il est très facile de l’acheter en Occident alors que pour trouver un bon santur la tâche est bien plus difficile.

Il faut, avant tout, savoir si on veut acheter un santur à vie ou un santur d’étude santur-e mashqi.
Trouver un santur d’étude n’est pas difficile. Il suffit d’examiner l’instrument pour voir si les chevilles sont en bon état et s’il garde bien l’accord. Pour cela, il faut accorder quelques cordes et jouer un peu.
Il faut savoir que pour un santur d’étude, ce n’est pas le son qui est primordial mais sa capacité à garder l’accord, car un débutant ne peut pas encore l’accorder tout seul. Pour acheter un santur d’étude, je vous conseille de se faire accompagner par un connaisseur.
Le prix varie entre 250 et 400€. En 2011, le marchand d’instruments Pick et Boch proposait des santur à 550€ et des paires de baguettes à 15€ . Le santur d’étude ne sera jamais le santur à vie, car sa fabrication à moindre coût ne lui permet pas de durer aussi longtemps qu’un instrument fabriqué avec soin et minutie.
Le santuriste qui veut acheter un santur à vie est en principe un musicien. Il peut reconnaître ainsi le bon timbre et la bonne sonorité de l’instrument d’une part, et d’autre part il a une petite connaissance en lutherie et en organologie.
Premier paramètre pour le santur à vie :
Un santur doit avoir un son équilibré dans les trois positions « khub javâb bedeh », « il répond bien »), mais surtout dans les positions 1 et 3. Ensuite, il faut étudier le bois, voir si ses stries sont parallèles, s’il n’est pas abîmé, et surtout s’il n’est pas bombé. Pour ce dernier point, il faut regarder la caisse au niveau des yeux et sous la lumière. Il faut ensuite vérifier si les cordes sont montées correctement et inspecter l’intérieur et l’extérieur du santur. Il faut choisir et emporter à la maison plusieurs instruments, jouer avec chacun pendant une semaine, les comparer et garder celui qui convient le mieux. Acheter un santur chez Messieurs Bijan Arefi et Reza Memârzâdeh est une assurance de qualité. Il faut compter environ 2.000€ pour un très bon santur.
Il peut cependant se produire certains phénomènes, à savoir que le santur pourrait se déformer avec le temps et perdre ses qualités de départ.

Règles à respecter pour l’entretien de l’instrument

Il ne faut jamais exposer directement à la chaleur, au froid, à l’humidité ou le poser près d’un ventilateur un instrument de musique, quel qu’il soit. Il faut laisser le santur toujours au même endroit, le laisser dans son étui quand on n’en joue pas, sans oublier de bien le fermer à clé. Il faut nettoyer régulièrement la caisse de résonance avec un chiffon en coton, en se servant d’un poussoir pour passer sous les cordes avec une main, en tenant le poussoir de l’autre. Si l’on casse une corde – les cordes jaunes sont les plus fragiles –, il faut la remplacer immédiatement car chaque chevalet doit toujours porter ses quatre cordes.
Pour changer une corde, il faut monter l’accord progressivement pour éviter qu’elle casse, et il faut attendre quelques jours avant qu’elle ne se stabilise car, comme on le dit en Iran, elle est vahshi (sauvage) et pour la dresser il faut la frapper. En principe, les cordes en bronze s’accordent plus facilement que les cordes en laiton mais, en revanche, le son des cordes en laiton est meilleur. De temps en temps, en fonction de leur état, il faut changer toutes les cordes, car elles peuvent s’oxyder. Il faut les monter correctement sinon on ne peut pas les accorder. Quand toutes les cordes ont été changées, il faut les accorder sur une note plus basse que l’on va monter demi-ton par demi-ton. Par exemple, si notre santur est accordé en sol (le troisième chevalet), il faut d’abord l’accorder en fa, puis en fa# et enfin en sol. Du côté droit du santur, pour fixer la corde sur la cheville, on la passe dans le trou et on la tourne sept fois sur la droite. Si certaines chevilles tournent difficilement dans le bois, il faut les ôter et les replacer, ce qui est une opération délicate. Il ne faut pas enlever la cheville avec une pince, pour n’abîmer ni la cheville ni le trou d’insertion. Il faut l’enlever avec la clé d’accord en tournant doucement à droite et à gauche. Le travail terminé, il faut ranger le reste des cordes dans un endroit sec, pour éviter leur oxydation.

http://www.pick-et-boch.com/produit.php?prodid=1717&bd=Santour+(Santur)+-+Modèle+décoré&instrument=Cordes+
du+Monde.
Notez que l’on trouve un tympanon européen du XVIIIe siècle à 4.500€ :
http://www.pick-et-boch.com/produit.php?prodid=654.

Leave a Reply