L’école de musique

La première école de musique vit le jour à l’époque de Nâser Ol-Din Shâh (1831-1896), en relation avec l’école militaire et l’école Polytechnique Dâr ol-Fonnûn (1851) sous le nom d’école de musique militaire. Après son voyage en Europe en 1856, Nâser Ol-Din Shâh fit venir en Iran deux musiciens français, Bousquet et Rouillet, pour constituer un groupe de musique militaire. Puis en 1868, c’est Jean-Baptiste Lemaire qui fut invité par l’état iranien pour faire revivre les deux groupes de musique militaire précédemment créés, c’est Lemaire (1842-1907), qui, en 1870, proposa la création d’une section de musique militaire indépendante ce dernier invita même le violoniste Duval en Iran pour enseigner cet instrument. Dans la section de Lemaire, on enseignait l’harmonie, l’orchestration, la composition et la pratique de deux instruments occidentaux. La mort de Lemaire survint en 1909 et la section de musique militaire fut fermée, jusqu’en 1914, date à laquelle le général Mimbâshiân, élève de Lemaire (1886 – 1910) , ouvre une nouvelle école au sein de l’école polytechnique. Cette dernière école devint indépendante en 1916. Enfin, c’est en 1923 que Ali Naqi Vaziri (1887 – 1979),créa un véritable conservatoire de musique honarestân-e musiqi.

Leave a Reply