Author: hassantabar

amaleh-ye-tarab et motreb

Deux expressions importantes à comprendre pour ce qui concerne le statut social du musicien, à l’époque des Qâjar (1786-1925), mais difficilement traduisibles dans une autre langue. amaleh-ye-tarab veut dire mot à mot ‘’ouvrier du plaisir’’ mais pourrait se traduire dans…

Aref Qazvini (1880-1933)

Né est à Qazvin (Iran) en 1880, mort le 21 janvier 1933. Il commença par étudier le chant religieux vers l’âge de treize ans. Il était chanteur et poète puis devint compositeur de tasnif (chanson) ; on l’a surnommé ‘’le…

L’école de musique

La première école de musique vit le jour à l’époque de Nâser Ol-Din Shâh (1831-1896), en relation avec l’école militaire et l’école Polytechnique Dâr ol-Fonnûn (1851) sous le nom d’école de musique militaire. Après son voyage en Europe en 1856,…

Formes musicales

Le terme chahâr’mezrâb (traduction littérale : quatre frappes) a pour origine une mélodie que les maîtres jouaient sur le târ ; le musicien commençait cette mélodie par quatre frappes particulières ; les deux premières touchaient les cordes blanches (aiguës) de…

Sociomusicologie

Hassan Tabar est un praticien du santur depuis l’âge de dix-sept ans. Il n’est pas qu’un praticien, également un épistémologue de son art. Pour entreprendre ce travail, il s’est mis modestement durant de longues années à l’écoute (en bénéficiant de…